"LA SOURCE AMOUREUSE " en Numérologie humaniste

un bel outil numérologique

vendredi 04 octobre 2013

 

 

LA SOURCE AMOUREUSE

 

 

Aimer… ça coule de source ?

Aimer s'aimer devrait se faire naturellement, n'est-ce pas ?

 

Vos ressources intérieures sont nombreuses en la matière.

Mais, encore plus nombreuses, sont vos peurs,  vos hésitations

et vos interdictions à vous aimer vraiment et dans toutes

les dimensions de votre être.

Du sexe, au cœur et à l'esprit (et manière de penser).

Sans oublier votre petit doigt qui vous l'a déjà dit !

 

"Je m'aime donc je suis": pourrait-on dire…

Je m'aime, donc j'essuie mes vieilles larmes. Et je nettoie le terrain amoureux déjà tellement pollué par les conditionnements et injonctions du passé (qui ont induits certains scénarios et évènements générateurs de souffrance… et parfois d'éveil de conscience !).

 

S'aimer pourrait devenir simple. Juste, au préalable, se libérer (lâcher) ces paquets d'interdits chevillés les un aux autres dans les disquettes personnelles…

 

Juste oser concrétiser au-delà des schémas de pensée et de fonctionnement automatiques, standardisés qui vous poussent à l'extérieur de vous-même (en considérant que c'est toujours la faute à quelqu'un d'extérieur ou quelques circonstances ou événement extérieurs (pas si rieurs que ça !).

 

Le cœur de l'amour est en soi. Le cœur de la solution, pour un mieux-être en la matière, se trouve dans votre manière de vous relier à vous-même, de vous considérer, de vous valoriser ("estime de soi")…de vous aimer vraiment.

 

L'essentiel est et se joue à l'intérieur.

Est-ce pour cela qu'il est "invisible pour les yeux" (dirait St Ex) ?

 

L'essen-tiel n'est ni dans le ciel (un ciel extérieur) ni dans la lumière qui brille dans les yeux de l'autre (ou dans son ciel).

 

Il est tout simplement (et très directement) au centre de votre vie intérieure, au centre de gestion et de contrôle de vos scénarios personnels, de vos choix relationnels, de vos élans plus ou moins authentiques, plus ou moins soumis aux diktats de votre ordinateur de bord.

 

D'où l'importance de connaître, et de savoir conduire tout ce petit monde (emplit de rebelles, de saboteurs ou autres "ennemis intérieurs" ou introjections étrangères importées). Le conduire là où vous décidez vraiment aller, du fond de votre cœur, de vos tripes et de votre conscience éclairée.

 

"Je pense que je m'aime" (moi-m'aime ?), alors que je panse surtout mes plaies du passé. Est-ce que ça me plait vraiment ?

Toutes ces petites et grandes plaies dans lesquelles je me complais  aussi, comme dans un martyre plus ou moins con-scient, que je m'impose… avec amour !

 

Plus j'avance dans l'amour de moi de plus en plus pénétrant

(pas forcément pénitent !), plus je deviens conscient de tout

ce que je m'interdisais auparavant, derrière le paravent

de mes peurs et inconsistances.

Tout cela ayant pour effet de limiter cet amour pour moi

ou de moi… et tous les émois qui vont avec !

 

"S'occuper de soi est égoïste"…

"S'occuper de son nombril ne mène nulle part"…

"Je ne vaux pas l'amour que je pourrais m'accorder"…

Et toutes ces injonctions et maximes… à minima !

Toutes ces idées toutes faites… pour limiter l'écoute

et l'estime de soi.

Comme si on n'avait pas le choix d'être soi !

 

"Je ne vais quand même pas vivre un amour libre et profond avec moi-même…alors que j'ai tant à faire pour les autres, à leur écoute, à leur service (comme autant de sévices obligatoires ?)"

 

Ah, la force de la pensée positive !

Je penche donc je suis. Ah ! tous ces penchants à vouloir être bien vu, comme charitable, dévoué et diplomable du premier paradis judéo-chrétien venu !

 

Tant d'injonctions moralisantes ou de consignes absolues ont pu parasiter vos disquettes et vous rendre ardu le chemin vers vous-même.

 

S'aimer, dans ce con-texte, commence à ressembler aux douze travaux d'Hercule… Est-ce qu'il le (tra)vaux bien ?

Ou lorsqu'en douce reculent mes élans d'amour pour moi, c'est à dire mes autorisations au bien-être et au plaisir. A l'écoute de mes vrais désirs, les plus authentiques, les plus charnels, les plus profonds…

 

Tout ce contexte intérieur et ces programmations préalables vont jouer dans la mise en place de tous ces petits scénarios de votre vie courante concernant la relation amoureuse…

Certains scénarios d'émerveillement se transformant alors en scénarios d'auto-sabotage ou de fuite…

 

Ah ! les grands principes ! "Aimez-vous les uns les autres"…mais surtout comme on vous a dit d'aimer ! Faudrait pas exagérer quand même…

 

Liberté, créativité, authenticité… tout cela est bien cité, mais reste souvent lettre morte dans une vie pleine de pollutions de l'âme et d'intoxication de l'esprit.

 

Liberté, amour et conscience… qui restent souvent à l'état de virtualités. Le virtuel est à la mode. Surtout le virtuel alité !

 

Commet oser s'aimer réelle-ment... sans se mentir à soi-m'aime ?

 

La réponse est simple et sacrément complexe :

 

- Simple: Il reste à oser, à tenter, à expérimenter. De préférence avec foi, passion. Sans les apriori habituels et les obligations fictives, issus des conditionnements ordinaires.

 

- Complexe: Le terrain de ces enjeux est le lieu de multiples interférences et reproductions qui manipulent finalement votre (ou vos) choix amoureux et tous vos élans du cœur et du corps en puissance.

 

Qu'il est complexe de s'autoriser sa puissance d'amour, lorsqu'il y a tant d'intérêts secondaires à être mal-aimé(e), et à ne pas s'engager dans le plaisir d'une superbe et jouissive relation d'amour !

 

S'autoriser ou ne pas s'autoriser…That is the question !

Si en route on en oublie de mériter le Paradis…où va-t-on !

 

Complexité et "complexitude", lorsque les programmes mentaux limitatifs s'en mêlent (ou s'emmêlent les pinceaux), tout devient com-pliqué ou con plié ! Et ça ne fait pas un pli…

 

Alors, tout simplement, il reste à faire dans le naturel et jouer la carte de la légèreté libre, sensible et aimante… sans complexes !

 

 

Quelles pistes ou suggestions la Numérologie humaniste peut-elle proposer dans cette aventure qui ressemble à une série de défi, plus ou moins surprenant, à tenter sans cesse ?

 

Elle peut, dans le cadre du thème et relié aux propositions des autres outils ou postes-clés,  inviter à considérer certains élans à partir desquels le couple a la possibilité de se construire et de se mettre en place.

 

Les élans dont il est question ici concernant, bien sûr, un des deux partenaires du couple (via son thème numérologique). Et non pas un couple abstrait qui serait une "synthèse des deux" (même si ce couple est vécu sacrément comme une sainte aise !).

 

Ici, chacun s'occupe de son bout de la relation. Ne mélangeons pas tout: Les propositions liées au thème de l'un ne concernent nullement l'autre partenaire, situé à l'autre bout de la relation. Même s'il y a toujours un bout au bout du bout d'une relation entre une femme debout et un homme deux bouts…

 

Donc, à chacun son thème et à chacun son bout de la relation et son bout de thème !

 

Gérer son bout est déjà un sacré bou-lot ! Et la numérologie humaniste se propose d'offrir ses pistes… pour faire un bout de chemin ensemble.

 

Il est clair que tout empiètement dans le monde de l'autre ne fait pas avancer le schmillblick et gangrène la relation.

 

Cela, avec ou sans la "prise d'otage numérologique" qui consiste à influencer l'autre et le manipuler en se servant de son thème, ou des interprétation concernant l'autre formulées par un numérologue, qui serait alors, avec ce "viol du territoire", hors de l'éthique de la Numérologie humaniste.

 

Les nombres de l'autre ne s'adressent qu'à l'autre.

Une petit évidence ou tout du moins une belle vérité de Lapalisse qui ne l'est pas pour tout le monde, malheureusement !

 

L'autre n'a peut-être pas envie qu'on "lise son courrier" !

L'autre ne désire peut-être pas du tout qu'on utilise la Numérologie (ou autre chose) pour lui dire de façon détournée et manipulatoire, ce qu'il (ou elle) a à faire, ou "devrait ressentie", "devrait désirer" etc...!

 

Cette "Source amoureuse" (ou LSA) numérologique invite à considérer ce qui pourrait faire office de source, ou de "nourriture", pour améliorer la gestion du bout de la relation amoureuse.

 

Une source qui peut dynamiser l'émission de message amoureux (sacrée mission !), et  la réception des messages de l'autre … pour favoriser le pétillement et la lumière d'une relation belle et régénératrice.

 

La LSA peut aussi évoquer certains styles d'échanges, ou situations, où vous pouvez vous sentir plus à l'aise pour vivre pleinement et favorablement votre relation. Des esquisses de ce qui pourrait la rendre plus féconde et plus "énergétisée".

 

Ce nombre indique, à partir de quels éléments, ou initiatives vous pourrez enrichir votre couple (la relation de votre couple), et participer activement à son épanouissement et à son évolution.

Pour un bel engagement amoureux et une belle plongée aux sources de l'amour et de l'en-vie d'aimer.

 

La LSA évoque aussi, éventuellement, ce qui peut se mettre aisément en place entre les deux partenaires.

Ce qui, d'une certaine manière, "coulera plus facilement de source" dans les échanges sentimentaux et sexuels.

 

Bref ! Là où chacun des partenaires peut se sentir plus à l'aise, plus créatif, plus constructif, en un mot plus lui-même, plus cohérent avec lui-même, c'est à dire, plus réellement un homme ou une femme debout !

 

Ce nombre indique à partir de quels éléments ou initiatives le sujet a la possibilité de dynamiser son bout de la relation

et participer ainsi à la construction et à l'évolution du couple.

 

Un couple au sein duquel il s'engage vraiment, amoureusement et spirituellement. Lorsqu'il ose s'aventurer au-delà de ses propres peurs (ou de celles de son environnement proche) Lorqu'il ose, enfin, assumer ses expériences profondément vécues en conscience..et maturité.

 

Un couple sur la voie superbe de la réussite et de la "libre circulation de l'énergie".

 

Un couple ayant découvert et assumé le plaisir d'aimer en toute authenticité et liberté (c'est si rare...)

 

Bonne chance à tous ! Bonne aventure(et défis) au coeur de vous-mêmes...

 

 

 

François Notter

François Notter

Créateur de la méthode

Pour en savoir plus...

Mes coordonnées

François Notter

Lavergne 33350 PUJOLS
Tél. +33 (0)5 57 40 77 50
fnotter@francois-notter.com
Voir le plan pour mieux situer Pujols

Mes livres

  • Le Grand Livre de la Numérologie.
    Editons De Vecchi
  • La Numérologie Humaniste.
    Editions Guy Trédaniel
  • Numérologie et Mieux-être.
    Editions Ambre
  • Trouvez les Nombres de votre vie.
    Editions Ambre
  • Ces Nombres qui vous questionnent.
    Editions Véga-Trédaniel
  • Amour et Numérologie.
    Editions Ambre
  • La Numérologie du Bonheur.
    Editions Ambre
  • La Numérologie essentielle et sans calcul.
    Editions Ambre

Mon parcours

Né le 4 Juillet 1950 à Tours (10 h 45), Psychosociologue de formation, Réalisateur de Télévision éducative, en passant par la Naturopathie et l'Energétique, je suis devenu Numérologue en 1988, et aussi, à partir de 2006, Animateur de Tantra et de Coaching Couple.
Marié avec Joëlle Notter depuis 2004 (remariage). Père de 3 enfants. Et à ce jour, 5 petits enfants...

Réalisation : Alliance Réseaux