DES NOMBRES: Pour quoi faire ?

Nombre de questions libres...

vendredi 06 juin 2014

                                                                                                               (Photo François Notter. Décembre 2014)

L’ECOLE DE LA NUMEROLOGIE HUMANISTE L’ECOLE DE LA NUMEROLOGIE HUMANISTE

 

A noter: Vous retrouverez par ailleurs l'intégralité de mon texte dans la Rubrique

"DANS QUEL SENS OFFRIR DU SENS ? Une Numérologie pour changer".

qui se trouve à la fin de mon sîte en p 9

- la pagination est en bas d'écran lorsqu'on fait défiler les têtes de chapitres.

Si elles n'apparaissent pas, cliquer sur "Retour"

 

                                             Au Menu (Titres des paragraphes):


- La Numérologie humaniste, à quoi sert-elle ?


- Et si on s'autorisait quelques réflexions concernant le sens

  de la pratique d'aide numérologique ?


- Des nombres pour accompagner l'autre... mais dans quel sens ?


- Dans le sens du renforcement de la dépendance et de l'assistanat ?


- Interprétation péremptoire = abus de pouvoir.

 

- Dans le sens d'aider à retrouver le pouvoir sur sa vie...


- Favoriser une démarche plus autonome et plus responsable.

 

- Inviter l'aidé à pàrendre la bonn direction... des opérations dans sa vie.

 

- L'aidant qui comprend le sens, prend-il les choss dans le bon sens ?

 

- Aider le consultant à créer du sens.

 

- Vous aider à vous poser les bonnes questions.


- Des hypothèses à disposition.


- Des traductions des nombres à l'image de votre relation à vous-même.


- Des nombres qui offrent leurs évocations subtiles et libres...


- Des nombres "accompagnateurs de voyage" au sein de votre monde intérieur ?


- Les discours sur vous-même... vous appartiennent !


- Les nombres: Des guides à choisir librement.


- Des messages pour vous aider à traverser vos peurs et descendre en vous-même.


- Des nombres "conseilleurs-éducaturs" de votre classe verte intéreure ?


- Votre vérité, votre vécu, vos options, n'appartinnent qu'à vous !


- Personne ne sait mieux que vous ce qui est bon pour vous.


- Des nombres libérés de la "Pensée unique"...


- Des nombres pour vous aider à vous remettre en cause.


- Non au nombres utilisés comme outils de manipulation !


- Des nombres pour plus de liberté et d'autonomie.


- Des nombres vecteurs de changement.

 

 

 

p 11. Dans l'INTRODUCTION :

"Certains numérologues ont commencé depuis déjà quelques temps à se poser des questions

par rapport à cet outil qui s'étoffait au fil des ans et des recherches.

 

Ils ont choisi de sortir la Numérologie du piège des prévisions, quitte à déplaire

à un certain public "d'accros d'évènementiel"...

Ils ont cherché à développer les aspects évolutifs des messages des nombres,

et toutes les pistes propices au développement personnel qu'il mettent si largement

à notre disposition.

 

L'art divinatoire numérologique est devenu l'art de deviner les pistes de travail sur soi,

de deviner les suggestions qui permettront au consultant de faire des liens de sens nouveaux

pour mieux confronter sa réalité, et mieux décoder les mécanismes internes qui interviennent

dans sa relation à lui-même, aux autres et à la vie.

 

En résumé: La Numérologie est-elle un art divinatoire ?

C'est l'art de deviner les questions utiles et les suggestions fiables

à mettre à la libre-disposition de celles et ceux qui sont prêts à faire réellement

quelque chose pour eux-mêmes, et à oser tenter un autre rgard sur eux-mêmes

et sur leur vie.

C'est à dire tenter l'aventure de la vraie rencontre avec ce qui se vit en eux...

 

Ainsi est née la Numérolgie humaniste qui invite à plus de responsabilisation,

et encourage le consultant à oser faire un certain travail sur lui-même,

fait de questionnements, d'observations, d'expérimentations, et de recherche

de compréhension de son monde intérieur et de son fonctionnement intime.

 

 

- Des nombres pour accompagner l'autre... mais dans quel sens ?

 

"Le Numérologue humaniste aide son client à donner un sens à sa vie.

Mais, dans quel SENS travaile-t-il réellement ?

 

Sa démarche va-t-elle dans le sens d'une plus grande liberté, d'une plus grande créativité

possible pour le consultant, pour l'aidé ?

(Afin que celui-ci ne reste pas dans son habituelle soumission aux décisions de ceux

qui sont censés savoir à sa place.. mais qui ne sont pas à sa place, et qui ne savent pas,

bien souvent, grand chose sur eux-mêmes !)."

 

"Lorsque le Numérologue, l'Astrologue, le Graphologue, le Tarologue, le Psychothérapeute

ou le Médecin, en un mot le "Spécialiste", décide de son propore chef du sens de l'existence

du consultant ou du patient (s'il est pressé), il y a, en quelque sorte manipulation de celui-ci

et unesacrée maltraitance de son monde intérieur unique et original (et non standardisable !)."

 

"Lorsque le "Conseilleur-aidant " utilise des injonctions absolues, des grilles interprétatives

pour donner, voire imposer des "con-seils" péremptoires ou des diagnostics non discutables,

n'y-a-t-il pas danger pour le consultant ?

 

Le sujet qui s'expose lui-même à de telles pratiques n'encoure-t-il pas le risque d'une belle "pollution mentale", préjudiciable à sa santé psychologique, voire physique  ?"

 

p 16:

- Dans le sens du reforcement de la dépendance et de l'assistanat ?

 

"Lorsque la démarche de l'Expert en Nombres, en Astres, en Graphisme, ou en maladies,

va dans le sens de maintenir l'aidé dans sa dépndance au savoir de "celui qui sait

ce qui est bon pour lui (pour l'autre)", que se passe-t-il  ?

Il se passe beaucoup de choses peu épanouissante pour le client !

Des clients qui deviennent alors des "accros" du conseil, des "accros" de la demande

jamais satisfaite, jamais comblée.

 

Le Spécialiste qui continuerait à jouer le distributeur de vérités absolues et non discutables,

aiderait surtout l'aidé(e) à rester un(e) assisté(e), ou un consommateur automate,

peu responsable et téléguidé...

 

Sa démarche (du spécialiste) irait alors dans le sens de continuer à fournir à l'aidé

son "biberon-drogue", au fil d'un dangereuse accoutumance à des programmes imposés,

à des vérités calibrées (ou toutes faites), et à tous ces "sens obligatoires" qu'on a concocté

pour lui. Sans trop lui demander son avis !"

 

 

- Interprétation péremptoire = abus de pouvoir

 

"Il me semble que si le rôle du thérapeute ou de l'accompagnant est d'aider son client

à voir plus clair en lui-même, il n'y a que ce dernier qui puisse, au bout du compte,

donner réellement un sens à ce qu'il vit, à ce qu'il ressent et décèle en lui.

 

Derrière l'interprétation péremptoire des messages des nombres, des astres, des tests

ou des analyses, se cache un pouvoir inconscient (et insidieux) pris sur la vie de celles

et ceux qu'ils concernent."

 

p 17 :

"L'analyseur-spécialiste ou l'accompagnateur-aidant perçoit le monde de l'aidé principalement

à la lumière du sien (pas toujours très clair), plutôt que tel qu'il est réellement perçu, ressenti

et vécu par son client.

 

Le sens qu'il propose à l'aidé est tributaire du sens qu'il donne à sa propre vie et à son travail

de thérapeute. Le sens de ce qu'il évoque passe à travers ses propores filtres mobiles

et subjectifs, ainsi qu'à travers ses propres tares, peurs, dourtes ou angoisses...

 

L'aidant qui utilise l'interprétation comme une vérité absolue, me semble bien ignorant.

Il abuse alors malheureusement de son rôle et de son pouvoir sur l'aidé qui devrait alors légitimement s'exclamer: "Au secours, à l'aide !"

 

- Dans le sens d'aider à retrouver le pouvoir sur sa vie...

 

Il me semble que le rôle du Numérologue n'est pas d'expliquer logiquement un comportement,

mais plutôt d'aider le client à vaincre sa peur d'affronter ce qui se passe en lui-même.

 

Sa démarche essentielle n'est pas de justifier rationnellement des théories, mais d'être

vraiment disponible et à l'écoute de son client et de son monde intérieur subtil est mouvant.

 

Ainsi, son rôle est surtout de lui favoriser l'accès à sa vérité intérieure, afin qu'il puisse

lui-même donner un sens à sa conduite, à sa manière d'être.

Son rôle est de mettre à la ibre-disposition d ce client un sens, ou des éléments porteurs

de sens qui correspondent à l'étape présente de son cheminement personnel.

 

Je crois profondément qu'aucun être humain ne devrait donner le pouvoir

à un thérapeute, ou à quiconque, de définir un sens à sa vie,

d'expliquer ou d'interpréter de façon péremptoire ses paroles ou ses actes,

ce qui revient à le laisser formater (abusivement) sa vie.

 

Le Numérologue humanist choisit d'aller dans le sens d'inviter son client à récupérer

son pouvoir sur sa vie. Il lui suggère de développer son libre-arbitre, et de s'autoriser

plus de souveraineté intérieure."

 

p 18:

- Favoriser une démarche plus autonome et plus responsable.


"C'est lorsque le Numérologue accompagn l'aidé vers plus d'autonomie et de liberté d'action,

que celui-ci peut créer du sens, apprivoiser ses alliés intérieurs, et se libérer de certains noeuds émotionnels qui l'habitent.

 

C'est ainsi qu'il pourra mieux utiliser ses potentialités latentes, et devenir "Maître-constructeur"

de sa propore vie.

Les pistes offertes par les nombres peuvent alors devenir des instruments de croissance

et de renaissance, au lieu de sous-tendre des mécanismes d'aliénation ou de mystification !


 

- Inviter l'aidé à prendre la bonne direction... des opératiolns dans sa vie.

 

"C'est peut-être lorsque le Thérapeute ou accompagnant assume ses propres "non-sens",

et prend la responsabilité de ses propres imperfections et mécanismes de défense,

qu'il devient en mesure d'éviter de projeter ses peurs et ses programmes personnels

sur son patient.


Le donneur de sens vit-il aux dépens de celui qui l'écoute ?

Et pour qui joue-t-il le "distributeur des sens", déguisé en "pompe à essnce" incontournable

au mileu du désert d'une certaine pauvreté humaine (apparente) ?

En faisant cela, ne "pompe-t-il pas l'air" de son client ? Un air qui lui permetrrait, on l'imagine,

de respirer plus ibrement et d'avancer plus sûrement !"

 

 

- L'aidant qui comprend le sens prend-il les choses dans le bon sens ?

 

"Rien de plus piégeant et de plus nocif qu'un Thérapeute ou Accompagnant qui "comprend" (prendre... avec) le sens de toutes choses concernant l'aidé !

Cela rend l'aidé encore plus dépendant (et soumis) de son "Donneur de sens universel"...

Un peu de bon sens, bon sang ! Serions-nous encore dans une histoire de "pouvoir SUR"

plutôt que de "pouvoir SE"...

Choisissons enfin le fameux "pouvoir SE": Il est si vitalisant, si épanouissant !

Il se décline ainsi: pouvoir se connaître, pouvoir se respecter, pouvoir s construire, pouvoir s'aimer...

 

Chercher le pouvoir SUR l'autre, sur "l'essence de l'autre", est une piste trompeuse et malsaine.

Elle témoigne de la difficulté dans laquelle le chercheur de pouvoir SUR se débat, bien souvent

dans sa propore jungle intérieure...

Une manipulation de l'autre qui reste en fait à l'image des manipulations que  ce chercheur

de "pouvoir SUR" entretient finalement avec lui-même !"

 

p 19:

- Aider le consultant à créer du sens.

 

" C'est en créant du sens que le sujet pourra faire des liens au coeur de ce qu'il vit.

Et ces liens lui ouvriront des portes, en déliant ses propres garrots ou "barbelés intérieurs".

 

Il pourra avancer en s'autorisant à relier ce qui se passe à l'extérieur de lui-même,

et ce qui se vit en lui. Il pourra faire des liens entre son passé et ce qu'il reproduit aujourd'hui, généralement inconsciemment.

Il prendra conscience des liens qui coexistent entre ses "sens interdits" du passé

et sa "renais-sance" possible aujourd'hui.

 

Ainsi la Numérologie humaniste aide à faire des iens de sens fructueux, afin de se recentrer,

de se retrouver, sans se perdre dans un labyrinthe intérieur ou se disperser dans tous les sens !

 

p 20:

- Vous aider à vous posr les bonnes questions...

 

"La Numérologie humaniste a pour rôle de vous aider à rncontrer votre vraie nature.

Elle vous offre la possibilité de vous poser des questions essentielles, propres à vous amener

à mieux délier vos "fils à la patte" familiaux, religieux ou autres.

Elle vous incite à vous libérer de vos auto-sabotages officiels et de vos "suicides à petit-feu",

non remboursés par la Sécurité sociale !

 

Les nombres sont ici à votre disposition pour réveiller en vous le "Créateur de sens"

ou le "Maître du bon sens", qui dorment au fond de vous-même.

 

- Des hypothèses à disposition.

 

"Les messages des nombres sont à considérer comme des scénarios à disposition,

des catalyseurs en libre-service, des éclairages interactifs...

Le but de la démarche est finalement de vous aider à apprendre, au quotidien,

à écouter vos vérités profondes.

 

C'est un "travail" sur soi dont vous ne pouvez faire l'économie !

En laissant les autrs faire vos "exercices", vos "tests initiatiques", à votre place,

vous n'avancere pas d'un pouce !


La Numérologie, l'Astrologie ou la Graphologie, lorsqu'elles sont pratiquées "en conscience",

ne sont pas utilisées pour déterminer quelque comportement que ce soit ou pour vous imposer "votre portrait figé", ou la "photo d'identité" de votre être, de votre "caractère classifié,

ou une personnalité mise en boite (pour devenir une personne alitée ?)...

Ou alors, méfiez-vous en fortement !


Ces injonctions et ces étiquettes ont des effets (pervers) secondaires toxiques

à plus ou moins long terme.

 

L'intérêt et la richesse de ces diverss méthodes est, non pas de cous déclarer (bêtement)

"qui vous êtes", ou "qui vous seriez", mais de mettre à votre libre-disposition des pistes,

des suggestions vous permettant d'aller vous-même à la rencontre de qui vous êtes.

 

Même si, finalement, la réponse à la question "Qui suis-je importe peu !

Elle est si changeante, évolutive et toujours incomplète... Seule la question peut servir

à avancer et être utile à la belle dynamique intérieure qui est la rencontre avec soi,

l'écoute de soi. Le dialogue avec sa vraie nature..."

 

p 21:

- Des traductions des nombres à l'image de votre relation à vous-même

 

"La réalité vous apparait surtout en fonction de la façon dont vous considérez le monde,

et de la manière dont vous vous reliez à lui.

Votre réalité est à l'image de votre relation à vous-même.

Les évènements qui vous concernent sont le reflet de votre vision des choses,

de vos postulats plus ou moins moisis et de votre plus ou moins grande foi en vous-même.

 

Ce qui vous arrive est finalement le miroir vivant de vos propres scénarios, idées pré-conçues, croyances ou programmes (mis en place par qui ?).

 

Vos pensés sont des forces. Vos modes de pensées ont une incidence directe

sur votre réalité,

sur votre vécu.

 

Ce qui se vit, plus ou moins clairement en vous (plus ou moins paradoxalement parfois)

participe toujours aux évènements qui jalonnent votre vie, et teinte votre façon d'évaluer

ce qui vous arrive.  Et dont vous êtes toujours co-participant, parfois même sans vous

en rendre compte...

 

D'où l'intérêt d'affiner et développer votre conscience des choses et de vous-même !

 

p 22:

- Des nombres qui offrent leurs évocations subtiles et libres...

 

"Les nombres sont là pour amplifier les signes de la vie qui s'adressent régulièrement à vous.

Cela subtilement, au fil de votre cheminement personnel, jalonné de surprises, d'aventures pédagogiques et de mises en situation initiatiques.

 

Ne laissez pas les nombres, ou ceux qui vous manipulent en leur nom(bre), vous imposer

une quelconque photographie dite "objective" de vous-même, de votre jardin intérieur.

Cela sous forme de diagnostic psychologique arbitraire et toujours discutable !

 

Quel intérêts avez-vous à vous laisser "diagnostiquer" ainsi sous toutes les coutures ?

(qui a dit que vous ne pouviez pas y couper ?)

 

Quel intérêt avez-vous à vous droguer de données ou croyances projectives,

mentalement aliénantes et inutiles... secrétées par des spécialistes, parfois pleins

de bonne volonté (Les "bonnes âmes inconscientes sont parfois les plus dangereuses...)

 

 

L’ECOLE DE LA NUMEROLOGIE HUMANISTE L’ECOLE DE LA NUMEROLOGIE HUMANISTE

 

 

 

 

 

 

François Notter

François Notter

Créateur de la méthode

Pour en savoir plus...

Mes coordonnées

François Notter

Lavergne 33350 PUJOLS
Tél. +33 (0)5 57 40 77 50
fnotter@francois-notter.com
Voir le plan pour mieux situer Pujols

Mes livres

  • Le Grand Livre de la Numérologie.
    Editons De Vecchi
  • La Numérologie Humaniste.
    Editions Guy Trédaniel
  • Numérologie et Mieux-être.
    Editions Ambre
  • Trouvez les Nombres de votre vie.
    Editions Ambre
  • Ces Nombres qui vous questionnent.
    Editions Véga-Trédaniel
  • Amour et Numérologie.
    Editions Ambre
  • La Numérologie du Bonheur.
    Editions Ambre
  • La Numérologie essentielle et sans calcul.
    Editions Ambre

Mon parcours

Né le 4 Juillet 1950 à Tours (10 h 45), Psychosociologue de formation, Réalisateur de Télévision éducative, en passant par la Naturopathie et l'Energétique, je suis devenu Numérologue en 1988, et aussi, à partir de 2006, Animateur de Tantra et de Coaching Couple.
Marié avec Joëlle Notter depuis 2004 (remariage). Père de 3 enfants. Et à ce jour, 5 petits enfants...

Réalisation : Alliance Réseaux